Qui doit payer une dératisation, le propriétaire ou le locataire ?

Qui doit payer une dératisation, le propriétaire ou le locataire ?

Date : Tags : LORADE, RATTUS, ABC Désinfection

Le problème de rat est un problème très fréquent dans une habitation. Et le choix le plus judicieux est de faire appel à un service compétent de dératisation. Dans le cas d’une location : qui du propriétaire ou du locataire est censé payer la dératisation ?

La dératisation selon la loi

Les rats sont considérés comme des rongeurs nuisibles. Les rats sont des menaces pour la santé puisqu’ils peuvent transmettre des maladies comme la peste, la tularémie, la leptospirose, etc. il faut éviter au maximum le contact avec les rongeurs nuisibles. Par sa seule présence, le rat peut contaminer les aliments.

Selon la loi, la dératisation est une obligation dès lors que la présence de rats est constatée. La circulaire précise que tout propriétaire, syndic d’immeuble et même locataire doit prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter la prolifération des rongeurs. Il est du devoir de chaque citoyen de maintenir l’hygiène et la propreté et éviter ainsi l’infestation des rats et souris.

Le non-respect de cette règle est passible d’une sanction : une contravention de classe trois. Le propriétaire ainsi que les locataires sont tenus de vérifier régulièrement les locaux : cave, égout, etc. ils sont aussi obligés de faire évacuer de détritus et déchets susceptibles de les attirer. Il n’est pas conseillé de faire la dératisation soi-même.

La charge de la dératisation

Pour déterminer le responsable du paiement de la dératisation, il faut tout d’abord savoir l’origine de l’invasion. Il faut essayer de faire un état des lieux pour déterminer qui paye l’intervention.

Le propriétaire

Le propriétaire a l’obligation de mettre à disposition du locataire un habitat exempt de toute infestation d’animaux nuisibles et parasites. Le lieu d’habitation doit respecter les normes sanitaires et environnementales. Le locataire est dans l’obligation d’aviser le propriétaire lors de la constatation de la présence des rats. C’est alors au propriétaire de faire constat et d’appeler les dératiseurs.

Dans ce cas de figure, la dératisation est à charge du propriétaire. Il est du devoir du bailleur de mettre à disposition du locataire un logement décent et non susceptible d’être infesté par des rongeurs nuisibles. Il est aussi à sa charge de se débarrasser de toute sorte d’animaux nuisibles qui portent atteinte à la santé du locataire.

Si l’infestation de rongeur n’est constatée que dans la partie privative, le propriétaire est dans l’obligation de prendre en charge la dératisation.

Le locataire

Il est plus facile de déterminer la responsabilité de chacun si l’infestation survient avant le bail. Mais s’il survient pendant le bail, la responsabilité du locataire peut être invoquée. Chacun est responsable de l’hygiène et de la propreté de son environnement quotidien. S’il est constaté que l’infestation des rats est due au mauvais entretien du locataire, alors la dératisation sera à la charge du locataire. Il est du devoir du locataire d’entretenir les lieux et d’y maintenir la salubrité.

Si le locataire prend contact directement avec les dératiseurs sans en avoir informé le propriétaire, il sera tenu de payer le prix de la dératisation. Il sera à la charge du propriétaire de prouver la faute du locataire.

Si le problème survient dans la partie commune de l’immeuble, il peut arriver que ce soit le syndic de copropriété qui fasse appel et paye la dératisation. En cas de litige entre le propriétaire et le locataire, il est possible d’invoquer la justice. Si le propriétaire refuse de payer ou de s’occuper du problème, le locataire a le droit d’envoyer une mise en demeure par le biais d’un huissier. Dans le cas d’un grand litige, il est possible de tenter un recours juridique pour trouver une solution équilibrée pour chacun.

À savoir que si le propriétaire n’arrive pas à démontrer la faute du locataire dans l’invasion, il est dans l’obligation de payer les frais de dératisation.

La lutte contre les insectes et parasites nuisibles fait partie des enjeux sanitaires ainsi que de la lutte contre l’habitat indigne. Dans la règle générale, il est du devoir du propriétaire de payer les frais des opérations de dératisation. Le devoir du locataire est d’en informer le plus rapidement son propriétaire.

Il est toujours recommandé de trouver une solution amiable en cas de litige.

Vous avez besoin d'une dératisation en urgence ?

Voici quelques professionnels à l'excellent rapport qualité/prix en France :

- LORADE - Horbourg-Wihr  (68)

- ABC Désinfection - Vétraz-Monthoux (74)

- RATTUS - Bordeaux (33)

N'hésitez pas à nous proposer vos articles


Votre message a bien été envoyé

Nous soutenons une économie responsable 48 Couleurs